Chantage par le poste, Soro en colère : « Pourquoi voulez-vous toucher à ma dignité ? »

Guillaume Soro et Kaweli Ouattara, maire de Ferké

marque son territoire à . Le mercredi 2 janvier 2019, il a parrainé la cérémonie d’investiture du maire élu, son poulain Kaweli Ouattara, qui avait battu le candidat du RHDP. Extraits de son discours.

Si on pense que moi, on va me faire du chantage avec un poste, on se trompe. Mon cerveau est trop libre, je suis libre dans la tête. J’avais déjà 20 ans, mon père était moi je militais à la . Mon père a eu l’intelligence et la sagesse de respecter mon engagement syndical. Je veux que les Ivoiriens respectent ma liberté de penser.

A lire aussi : Bictogo attaque Soro : Si tu ne veux pas du RHDP, démissionne

Je n’ai aucun problème de président de l’assemblée nationale. Je ferai ce que je pense juste pour l’intérêt de la Côte d’Ivoire. Les gens pensent que c’est maintenant que j’ai commencé mon combat.

Je me souviens de la rencontre que mon père a eu. Il est allé voir Ouassénan dans son bureau. Le général Ouassénan est là. Il a dit à Ouassénan : « Je ne suis pas venu quémander la libération de mon fils. J’ai appris dans les radios qu’il était mort, j’étais venu vous demander son corps pour aller l’enterrer ».

Nous les Sénoufos, on est digne. Ce jour-là j’ai été fier de mon père. Mon propre père celui même qui m’a mis au monde a respecté mes choix, ma pensée, à respecter ma façon de voir. Pourquoi voulez-vous toucher à ma dignité ? Laissez-moi réfléchir, laissez-moi décider de ce qui est bon pour moi, et de ce que je pense est bon pour la Côte d’Ivoire.

Prince Beganssou