Conclave du RACI ce dimanche : Soro candidat ?

Le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI) tiendra son cinquième conclave au palais des congrès de l’hôtel Ivoire d’Abidjan le dimanche 18 novembre 2018.

Au cours de ce conclave, le RACI pourrait présenter son président d’honneur, Guillaume Soro comme son candidat aux présidentielles de 2020. ‘’Construire un état de droit avec Guillaume Kigbafori Soro pour une paix durable en Côte d’Ivoire’’ est le thème de ce cinquième conclave qui se tiendra le dimanche 18 Novembre 2018 à l’hôtel Ivoire d’Abidjan.

Selon les organisateurs, ce conclave met au centre de ses réflexions la personne de son Président d’honneur Guillaume Kigbafori Soro et la question d’une paix durable en Côte d’Ivoire par un État de droit. « Guillaume Soro, est indissociable pour une paix durable en Côte d’Ivoire par le pardon et la réconciliation dont il a fait mieux que quiconque, son cheval de bataille », explique un membre influent du RACI.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Le mouvement pro-Soro RACI prêt à intégrer la plateforme de Bédié

Guillaume Soro

Selon des sources bien introduites, le conclave pourrait aboutir à une demande adressée à Guillaume Soro pour être le candidat du RACI aux élections présidentielles de 2020. Répondant à une question d’un Ivoirien de la diaspora vendredi 13 juillet 2018 au Canada, Guillaume Soro déclarait : « Dans la constitution, il est bien écrit que c’est deux mandats… Le président a dit qu’il fera un discours, le 6 août, par lequel il va rassembler la nation.

Donc moi je lui fais confiance sur ce point-là. Avant de venir ici j’ai vu le Président. Quand je parler avec lui… bon comme il ne m’a pas autorisé à dire ce qu’on s’est dit, c’est difficile. Mais je pense que le 6 il peut y avoir de bonnes nouvelles. » «J’ai toujours évité de répondre à cette question, parce que je ne voulais pas ouvrir une compétition précipitée et anticipée sur 2020.

Mais après cette déclaration du président de la République, je pense que je vais y réfléchir. Ceci dit, je n’imagine pas engager cette réflexion sans en parler d’abord et principalement avec le Président Ouattara et ensuite avec le président Bédié ainsi qu’avec bien d’autres personnes », répondant à la question sur son éventuelle candidature à la présidentielle de 2020. L’Union des Soroïstes (UDS) avaient déjà fait cette proposition de candidature.

En effet, l’USD l’avait présenté comme son candidat à l’élection présidentielle de 2020, le samedi 18 août 2018, au terme d’un conseil politique organisé à la bourse du travail de Treichville. « Le président Soro me charge de vous dire qu’ensemble, remercions le président Alassane Ouattara de son initiative et de son engagement à passer le pouvoir aux jeunes générations en 2020.

C’est dans la perspective de cette passation que nous sommes là », avait déclaré le député de Bouna, Loukimane Camara. L’ancien secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) Serge Koffi alias ‘’Souroukou Trinmin Trinmin’’ (STT) en exil au Canada exhortait Guillaume Soro d’être candidat à la présidentielle de 2020.

Karina Fofana

Urgent / Guillaume Soro candidat de UDS à la présidentielle 2020

Personnalités liées avec l’article