Démolition du Groupe Scolaire CHA HELENE : Le Fondateur dénonce une « attitude trompeuse et irresponsable » du District d’Abidjan

Déguerpissement à Abidjan
Déguerpissement à Abidjan © Crédit Photo DR

Suite à la destruction de son établissement par le District d'Abidjan, le Fondateur du Groupe Scolaire CHA HELENE de GESCO, M. ABE OKPO SEVERIN, monte au créneau et conteste la version des faits du District.

M. ABE OKPO SEVERIN affirme que le bâtiment démoli n'était pas une annexe mais l'établissement principal du Groupe Scolaire CHA HELENE. Il précise que ce bâtiment abritait 21 salles de classe et non 3 comme l'indique le District d'Abidjan dans son communiqué du 23 février 2024.

M. ABE OKPO SEVERIN nie également avoir reçu des mises en demeure en 2018, 2021 et le 25 janvier 2024, contrairement aux affirmations du District. Il affirme n'avoir bénéficié d'aucun sursis de 72 heures avant la démolition de son établissement.

La rédaction vous conseille

Le Fondateur du Groupe Scolaire CHA HELENE souligne que son établissement est un site approuvé par les ministères de la construction et de l'éducation nationale. Il rappelle que l'école reçoit des affectés de l'Etat et accueille au total 1880 élèves, contrairement aux 150 avancés par le District.

Le Fondateur du Groupe Scolaire CHA HELENE s'indigne de l'attitude du District d' qu'il qualifie de « trompeuse et irresponsable ». Il exige une solution pour les élèves qui sont actuellement à la maison, pour le personnel au chômage et pour son dédommagement suite aux dégâts causés par la destruction de son établissement.

Communiqué du Fondateur du Groupe Scolaire CHA HELENE

Les derniers articles sur YECLO

Written by Kevin Aka

Abdourahamane Tchiani

CEDEAO : levée avec « effet immédiat » des sanctions contre le Niger

Rencontre entre Laurent Gbagbo et Tidjane Thiam à Mama : ce qu’il faut savoir