Gbagbo à Ouattara depuis Adzopé: « Blé Goudé est rentré, maintenant il reste Soro »

Le président du PPA-CI, Laurent Gbagbo, a une fois encore appelé le 10 décembre 2022 à Adzopé au retour de Guillaume Soro en Côte d'Ivoire.

Là, j'ai appris une bonne nouvelle. Que , qui était avec moi à la CPI, est rentré. C'est une très bonne chose. Au moment où je parle, il doit être à Guibéroua, c'est une bonne chose et ça c'est un chapitre qui est clos. Maintenant il reste Soro Guillaume. Lui il fait quoi la-bas ? Il faut lui dire de rentrer. Je demande que Soro Guillaume rentre dans son pays. Parce que souvent on dit oui, c'est un enfant qui est impoli, il prépare tel coup, mais moi il ne préparait pas un coup, il a fait un coup contre moi. Il a fait une guerre civile qui est partie de Ouagadougou, avec la complicité du Burkina, et d'autres pays. Quand je l'ai rencontré, je l'ai appelé, je dis viens on va parler, on a discuté et je lui ai dit pour que tu aies confiance, allons chez ton parrain, le Président du Burkina Faso, et là-bas on a signé l'accord de Ouagadougou. Je dis bon allons en Côte d'Ivoire et je l'ai nommé Premier Ministre. Il a été étonné. Donc il y a plusieurs manières de tuer les conflits politiques. Il faut donc que Soro Guillaume rentre. Quand il va rentrer, il n'y aura plus de problèmes de son côté en tout cas.

LIRE AUSSI: Terrorisme, piraterie maritime, trafics… : la ministre française des Affaires Etrangères chez le président Ouattara

Je voudrais avant de finir dire un mot sur les jeunes. Aujourd'hui, nous sommes en 2022. Les jeunes, ceux qui sont nés au moment où moi je devenais Président, c'est à dire en 2000, ont 22 ans maintenant. J'ai pris pour eux, avant leur naissance, une loi pour qu'à 18 ans, le jeune soit reconnu comme majeur et qu'il puisse voter aussi parce qu'à 18 ans, un jeune est un homme qui sait ce qu'il veut. Les jeunes ne soyez pas désespérés, il y a beaucoup de choses à faire avec vous.

LIRE AUSSI: Laurent Gbagbo à Adzopé ce 10 décembre 2022: le stade refuse déjà du monde, des images

Mais souvent ceux qui gouvernent regardent ailleurs au lieu de regarder les jeunes. Je propose d'organiser, dans quelques mois, un grand rassemblement avec les jeunes. Jeunes garçons, comme jeunes filles, pour qu'on parle, parce qu'il y a beaucoup de jeunes avec nous, il y a beaucoup de jeunes au PPA-CI. Au cours de ce rassemblement avec les jeunes, nous allons trouver des pistes de sorties de crise pour chacun. Ce temps n'est pas encore arrivé mais soyez courageux.

Written by Laurent Gbagbo

Laurent Gbagbo : « pourquoi j’appelle à la libération de Pulcherie Gbalet et de Peter 007 »

Construction de la nouvelle maternité de l’Hôpital général de Sikensi