Indice de perception de la corruption 2023 : la Côte d’Ivoire classée 87e

L’indice de perception de la corruption (IPC) 2023 publié par Transparency International révèle une progression de la Côte d’Ivoire.

Le pays gagne 3 points et 12 places par rapport à 2022, avec un score de 40/100 et un rang de 87e sur 180 pays.

Cette performance est saluée par les observateurs et traduit les efforts du gouvernement ivoirien dans la lutte contre la corruption. La création d’instruments et d’organes dédiés, tels que le Pôle pénal économique et financier, l’Agence de recouvrement et de gestion des avoirs criminels, et les plateformes de signalement Spacia et Signalis, est à mettre en avant.

Des réformes juridiques et institutionnelles

L’adoption d’une loi relative à la déclaration du patrimoine des personnes assujetties, assortie de sanctions pour les manquements, constitue également une avancée notable.

Malgré ces progrès, Transparency International encourage la Côte d’Ivoire à poursuivre ses efforts. La corruption reste un fléau qui entrave le bon fonctionnement des institutions et le développement du pays.

La rédaction vous conseille

La HABG s’est fixée comme objectif d’atteindre un score de 50/100 à l’IPC d’ici à 2026. Pour ce faire, elle prévoit d’élaborer un Plan stratégique 2024-2026 et de mettre en œuvre un Programme d’appui à l’opérationnalisation de la stratégie nationale de lutte contre la corruption.

La progression de la Côte d’Ivoire dans l’indice de perception de la corruption est encourageante. Cependant, des efforts soutenus et des actions concrètes sont nécessaires pour enrayer ce fléau et garantir une gouvernance transparente et responsable.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Christian Binaté

CAN 2023 : Les Éléphants peaufinent leur stratégie pour le choc contre le Mali, des images

Un bébé miraculé : Abandonnée dans la broussaille, elle est découverte saine et sauve à San-Pedro