Le premier tweet de Lobognon après sa libération : « Je poursuis le combat »

Alain Lobognon
Alain Lobognon

Le député de , , libéré au terme d’un procès en appel ce mercredi 13 février 2019, n’en démord pas. Il a posté un message sur son compte tweeter pour remercier tous ceux qui lui ont permis de recouvrer la liberté.  

« Libre. J’ai retrouvé les miens, mon épouse, mes enfants, mes amis. Je vous dois la liberté. Vous qui, par de réels soutiens et initiatives, m’avez permis de recouvrer mes droits et libertés. Infiniment merci ! Je poursuis le combat pour sortir de prison tous les prisonniers d’opinion », a écrit l’ancien ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs.

A lire aussi : Alain Lobognon en route pour la Maca : Pour la première fois depuis 20 ans, un député jeté en prison

accusé d’incitation à la haine sur les réseaux sociaux par le procureur de la République de Côte d’Ivoire, Alain Lobognon a été condamné à douze mois de prison ferme par le juge des référés  en première instance.

Suite à un appel de ses avocats, un procès en appel est convoqué au terme duquel, le proche de l’ex-président de l’assemblée nationale , va être finalement condamné à six mois avec sursis avec libération immédiate.

Ces quelques jours passés à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan () n’ont pas atténué sa capacité de prise de position. Car comme il le dit :  » Je poursuis le combat pour sortir de prison tous les prisonniers d’opinion »

Prince Beganssou

Personnalités liées avec l’article