Revue de la presse marocaine du 31 juillet 2020

Voici les principales informations à la Une de journaux nationaux marocains parus et la revue de la presse marocaine du 31 juillet 2020.

AUJOURD'HUI LE MAROC

maintient ses engagements de transporter sa clientèle entre la et le , contrairement aux informations qui ont circulé récemment, tient à préciser dans un communiqué la compagnie aérienne marocaine. Ainsi, les vols au départ de la France vers le Maroc seront opérés comme prévu par Royal Air Maroc. Quant aux vols au départ vers la France programmés entre le 3 et le 10 août, nos concitoyens et nos clients pourront emprunter les vols d', précise RAM. « Grâce au partenariat conclu entre le transporteur aérien français et Royal Air Maroc, les clients de la Compagnie Nationale pourront modifier sans frais leurs billets afin d'accéder aux vols de notre partenaire », souligne la même source.

LE MATIN

1.046 cas de contamination à la en 24 heures. Un chiffre jamais enregistré au Maroc et qui devra interpeller plus qu'un ! Les cas positifs au ne cessent donc d'augmenter malgré les dernières restrictions et les appels continus au respect strict des . « En 28 jours, nous avons enregistré 50% de l'ensemble des cas détectés depuis le début de la pandémie », remarque le ministère de la Santé dans son point de bilan quotidien. Les cas actifs en traitement dans les hôpitaux du Royaume grimpent aujourd'hui à 5602 patients. Les cas exclus en ces 24 heures est de 20.114. Alors que les personnes guéries sont au nombre de 186, entre 18h00 de la veille à la même heure de ce jeudi 30 juillet. Le nombre total de guérison passe à 17.511 depuis le début de la pandémie.

L'ECONOMISTE

Le Roi a gracié 752 personnes condamnées par les différents tribunaux à l'occasion de l'Aïd Al Adha. 585 personnes étaient en détention. Parmi elles, 208 ont obtenu une grâce sur le reliquat de la peine d'emprisonnement ou de réclusion, 374, une remise de peine d'emprisonnement et 3 une commutation de la perpétuité en peine à temps. Concernant les 167 bénéficiaires de la grâce royale qui sont en liberté, figurent notamment 100 personnes ayant obtenu une grâce sur la peine d'amende et 45 autres ayant bénéficié d'une grâce sur la peine de prison ou son reliquat.

LIRE AUSSI : Côte d'Ivoire: le projet de loi portant code pénal adopté

LIBERATION

Le match du championnat marocain de seconde division opposant le Widad Témara au KAC a été arrêté en raison de la contamination de plusieurs joueurs présents sur le terrain par le coronavirus (Covid-19). La rencontre a été arrêtée à la 23e minute de jeu, lorsque les forces de sont entrées sur le terrain pour demander à l'arbitre de mettre fin aux débats. Le club visiteur de Kénitra n'aurait pas informé les autorités locales de cas positifs au coronavirus parmi ses joueurs. Au total, quatre cas de contamination confirmés au sein de l'effectif du KAC ont été enregistrés. L'arbitre a alors demandé aux joueurs et staffs des deux formations de rejoindre les vestiaires. Outre le KAC, le club du Moghreb Fès a été également touché par plusieurs cas de coronavirus et placé en quarantaine, selon la même source.

Written by Emmanuella Bâ

avion

Xi Jinping met l’accent sur la promotion de la modernisation de la défense nationale et des forces armées – Actualités 31/07/2020

Fête de la Tabaski 2020 à Abidjan : le message Marcel Amon-Tanoh aux musulmans