Affi à Duncan : « plus rien ne justifie le maintien de Gbagbo en dehors de la Côte d’Ivoire »

Affi a déclaré ce jeudi 13 février 2020, à la sortie d’une audience avec Duncan, que « plus rien ne justifie le maintien de Gbagbo en dehors de la Côte d’Ivoire ».

« A l’heure actuelle, plus rien ne justifie son maintien en dehors de la Côte d’Ivoire. La CPI a conclu à l’acquittement, et il nous appartient en tant qu’Ivoirien de nous entendre et de voir comment nous capitalisons cette décision » a confié le président du FPI après une audience avec le Vice–président qui portait sur les futures échéances électorales de 2020.

Pour ce leader de l’opposition, il faut que le gouvernement ivoirien reprenne le dossier de Laurent Gbagbo en main afin que la libération de l’ex-président Gbagbo et de Charles Blé Goudé participe à la dynamique de réconciliation nationale et de reconstruction du pays.

LIRE AUSSI : Gbagbo : les détails d’un retour prochain à Abidjan

Il a par ailleurs souhaité que le président de la République, Alassane Ouattara, libère les militaires en prison afin que l’acte d’amnistie pris en 2018 « ne soit pas une symphonie inachevée » et que la page de la crise de 2010-2011 soit du passé.

Aussi, au cours de cette audience, le cas de l’ex-président de l’Assemblée Nationale, Soro Guillaume, a été évoqué. Affi N’Guessan souligne qu’ils ont demandé au président de la République de voir dans quelle mesure il peut intervenir afin « qu’aucun Ivoirien n’ait de raison de mettre à mal la paix et la stabilité de ce pays ».

LIRE AUSSI : Rencontre Gbagbo-Affi : voici le rôle joué par Katinan

D’autres sujets ont été abordés lors de l’audience, à savoir les échéances électorales 2020, le cadre juridique et institutionnel notamment de la Commission Électorale Indépendante (CEI), le code électoral.

Les articles de l’actualité ivoirienne sur Yeclo.com :

Personnalités liées avec l’article