Mali: Soumaila Cissé et un otage Français libérés contre une centaine de prisonniers d’Al-Qaïda

Au Mali, l'opposant Soumaila Cissé et l'otage français Sophie Pétronin ont été libérés lundi contre une centaine de prisonniers d'Al-Qaïda.

L'opposant a été libéré lundi en fin de matinée, près de Tissalit, à 1740 km au Nord de , en échange d'une centaine de prisonniers du mouvement .

Enlevé dans le centre malien le 25 mars, l'opposant malien aurait été libéré en même temps que l'otage français Sophie Pétronin, en captivité depuis près de quatre ans.  La et ont joué un rôle important dans la libération de Soumaila Cissé, président de l' (Union pour la République et la Démocratie). Aucune partie, à Bamako, à comme à ne confirme un quelconque paiement de rançon.

Un responsable des services de sécurité maliens a confirmé ces informations. Les prisonniers ont été relâchés dans le secteur de Niono (centre) et dans la région de Tessalit (nord) vers où ils ont été acheminés par avion, a-t-il précisé. Un élu de Tessalit a confirmé anonymement à l' l'arrivée dimanche par avion de « très nombreux prisonniers jihadistes » et leur libération.

Sophie Pétronin, humanitaire française, a été enlevée le 24 décembre 2016 par des hommes armés à (nord du ), où elle vivait depuis de longues années et dirigeait une organisation d'aide à l'enfance. La dernière vidéo où elle apparaissait avait été reç mi-juin 2018. Elle y semblait très fatiguée, le visage émacié, et en appelait au . Dans une autre vidéo en novembre 2018, où elle ne figurait pas, ses ravisseurs affirmaient que son état de santé s'était dégradé.

Written by Tristan Sahi

Covid-19 au Royaume-Uni : 12.594 cas ce 5 octobre 2020

La mission CEDEAO-UA-ONU à Ouattara : « nous voulons atteindre un consensus pour avoir des élections apaisées, crédibles et inclusives »