Banny, Gossio, Kassaraté, Sangaré : Ces 10 importantes personnalités nous ont quittés en 2018

Levée du corps de Marcel Gossio

Ivoiresoir.net vous propose chronologiquement les dix importantes personnalités ivoiriennes décédées en 2018.

, ambassadeur de Côte d’Ivoire à l’Organisation des Nations-unies (Onu) est décédé d’un malaise, dans la nuit du mercredi 18 au jeudi 19 avril 2018. , 67 ans, était un diplomate respecté dans le milieu. Il est arrivé à New York, en septembre 2017, en provenance du Tadjikistan, où il avait ouvert, six mois plus tôt, la première mission diplomatique de Côte d’Ivoire. De l’Egypte à la Russie, en passant par l’Azerbaidjan et l’Ukraine, Tanoh-Boutchoué n’avait commis aucune faute diplomatique connue.

, ancien ministre de la Défense de Félix Houphouët-Boigny, est décédé le dimanche 27 mai 2018, à Abidjan, des suites d’une longue maladie. Il est le frère aîné de l’ex-premier ministre Charles Konan et ancien ministre de la Défense de Félix Houphouët-Boigny. Cet avocat prospère qui avait fait fortune dans l’exportation de jus de fruits. Cependant, ses relations avec le « père fondateur » n’ont pas toujours été au beau fixe. Il est décédé à 88 ans d’une longue maladie.

Le , ancien commandant supérieur de la gendarmerie (sous Laurent Gbagbo) décédé le vendredi 13 juillet 2018 d’un arrêt cardiaque. Edouard Tiapé Kassaraté, Général de corps d’armée, il avait été le patron, de 2005 à 2011, du commandement supérieur de la gendarmerie ivoirienne. A l’issue de la crise postélectorale, il avait fait allégeance à Alassane Ouattara qui l’avait nommé ambassadeur avant d’être recruté par Henri Konan Bédié, pour intégrer le PDCI en 2007 après sa retraite. Il est décédé d’un accident vasculaire cérébral à 68 ans.

L’ambassadeur est décédé le vendredi 24 août 2018, au Caire en Egypte, des suites d’une intervention chirurgicale. S.E.M. fut l’ambassadeur de la République de Côte d’Ivoire près la République arabe d’Egypte, la République du Soudan et l’Etat Érythrée. Il faisait partie des six nouveaux ambassadeurs accrédité en Egypte nommés par le chef de l’Etat Alassane Ouattara en juin 2012. Il est décédé le vendredi 24 août 2018, au Caire en Egypte, des suites d’une intervention chirurgicale à 61 ans.

A lire aussi : Urgent / Décès à Abidjan, du Général à la retraite Edouard Kassaraté

Raymond Abouo N’Dori, vice-président du FPI tendance Affi N’guessan, mort le samedi 8 septembre 2018 d’un arrêt cardiaque. Raymond Abouo N’Dori, pilier du Front populaire ivoirien (FPI) dans la région des 3 A fut ancien ministre de la Santé (2000-2003) puis de la Construction et de l’urbanisme (2003-2007) de Laurent Gbagbo. Ce professeur de cardiologie était âgé de 72 ans.

, vice-président du Front populaire ivoirien (FPI) décédé le dimanche 21 octobre 2018, à Abidjan d’un arrêt cardiaque. Ce baron du FPI qui a contribué à implanter le parti, dans la région du Cavally, était un pilier du système Gbagbo. Proche de ce dernier, il était parti en exil, avant de rentrer au pays et de rallier le camp de Pascal Affi N’Guessan. Directeur général du Port autonome d`Abidjan (PAA) de 2000 à 2011, réputé affable et ouvert, Gossio décède brutalement des suites d’un arrêt cardiaque à l’âge de 67 ans.

, ex-ministre des Mines et de l’Energie est décédé le mardi 30 octobre 2018 à Abidjan. Petit-neveu du père-fondateur Félix Houphouët-Boigny, Daouda est de la grande famille Thiam. était le frère aîné des frères Thiam. Il a été jusque-là, conseillé chargé des ressources naturelles à la présidence de la République de Côte d’Ivoire auprès d’Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire depuis 2011.

, le président par intérim du FPI, est décédé des suites d’un cancer de la prostate le samedi 3 novembre 2018. Le « Gardien du temple », comme on l’appelait, fut un homme politique qui a marqué la vie politique de la Côte d’Ivoire, depuis trente ans. Cet ancien ministre des Affaires étrangères, membre fondateur du FPI et compagnon de longue date de Laurent Gbagbo, a tiré sa révérence à l ‘âge de 72 ans d’une prostate.

, président du Parti républicain de Côte d’Ivoire (PRCI), décédé le samedi 17 novembre 2018. Gbaï Tagro était l’un des premiers opposants historiques à Félix Houphouët-Boigny, avec les Pépé Paul et autres Francis Wodié, avant Laurent Gbagbo. L’homme est resté un éternel opposant d’Houphouët à Ouattara, en passant par Gbagbo. Cet autodidacte accompli a été retrouvé, mort dans son lit le samedi 17 novembre 2018 à 73 ans.

Le Professeur , l’ex-ministre de la Communication de Laurent Gbagbo est décédé le dimanche 2 décembre 2018 à la Pisam suite à un caillot de sang qui s’était formé au cerveau. L’ex-ministre de la Communication, vice-président de l’Académie des sciences, des arts, des cultures d’Afrique et de la diaspora (ASCAD), membre du Front populaire ivoirien (FPI) est décédé à Abidjan, à 70 ans. Le militant-écrivain, homme de culture et professeur d’anglais, a été admis à la clinique, pour un problème de caillot de sang qui s’était formé au cerveau suite à un accident cérébral qu’il a eu au campus de Cocody.

Karina Fofana

Personnalités liées avec l’article