Cache d’armes à Yamoussoukro : Plus de 7 000 munitions découvertes chez un homme d’affaires

Une descente du au domicile d’un « homme d’affaires » a permis la découverte d’une cache d’armes à et la saisie de plus 7075 munitions de calibre 12.

Les éléments du Centre de commandement et des décisions opérationnelles (CCDO) viennent de mettre sous l’éteignoir un véreux trafiquant de munitions. Daouda Yacouba, de nationalité nigérienne, a été mis aux arrêts. A son domicile sis au quarter Dioulabougou, 7075 munitions de calibre 12 ont été saisies par les éléments du Commandant du CCDO, le capitaine Michel Assouhoun.

Lire aussiInsécurité : le domicile d’une sous-préfet attaqué

Un million et demi pour soudoyer le CCDO

Dans la nuit du 25 au 26  avril 2018 dernier, les forces mixtes du Ccdo ont fait une descente au domicile de cet « homme d’affaires » soupçonné de commerce illicite. La perquisition a permis une importante saisie de munitions. Pour se tirer d’affaires, Daouda Yacouba propose la somme de un million et demi de Francs CFA au Commandant Ccdo et à ses hommes. En vain. Il séjourne au 2e arrondissement de police en attendant d’être déféré au tribunal à .

Il faisait affaire avec des coupeurs de route

« C’est pour la sécurisation de la population et des biens que nous existons. On n’a pas droit à l’erreur surtout quand tous les regards sont tournés vers la bonne gouvernance et l’intégrité morale des hommes en armes que nous sommes », a fait savoir le commandant du Ccdo

Lire aussi : Meurtre de l’abbé Bernardin Brou Aka : Récit d’un crime gratuit

Notre « homme d’affaires » faisait affaire des chasseurs, des vendeuses de viande de brousse ainsi que des coupeurs de routes, selon des indiscrétions. Il écoulait 25 de ces munitions à 10.000 Francs CFA. Un commerce qu’il dirigeait depuis deux ans.

Jean Paul Loukou

Des mercenaires burkinabé pro-Ouattara menacent à Ouaga (Observateur Paalga)