Joël N’Guessan, au nom du RDR, s’adresse à Soro : « Avec qui vas-tu former ton ticket pour 2020 ? »

Déclaration de , vice-président du sur le discours tenu par Bédié, président du , lors de sa rencontre avec les jeunes de son parti, le samedi 26 janvier 2019, à Daoukro et sur la candidature du Président de l’Assemblée Nationale, à la présidentielle de 2020.

La semaine qui vient de s’écouler a été riche en événements politiques dans notre pays, la Côte d’Ivoire. Il y a eu simultanément le congrès du RHDP-Unifié, la rencontre du Président Henri Bédié avec sa jeunesse et la déclaration du Président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro, sur ses ambitions pour 2020.  

Concernant le Président de l’Assemblée Nationale, il n’y a pas grand-chose à dire, car il est légitime qu’il exprime ses ambitions et ses aspirations. Il fait partie des hommes politiques de premier plan de l’histoire récente de notre pays : de chef de la rébellion à sa fonction de Président de l’Assemblée Nationale, il a gravi tous les échelons.

« C’est avec qui il va composer son ticket pour ses ambitions de 2020 »

La grande interrogation le concernant, c’est avec qui il va composer son ticket pour ses ambitions de 2020 ; car il est bon de rappeler que pour 2020, conformément à notre loi fondamentale, la constitution, c’est un ticket composé du Président et du vice-président qui va se soumettre au suffrage des électeurs ivoiriens.

Concernant le congrès du RHDP-Unifié, l’on retient que le Président a été élu Président de notre nouveau parti.

Le seul parti qui comporte dans son sigle la lettre H, pour rendre hommage à Félix Houphouët-Boigny, père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne. Il a annoncé qu’il attend 2020 pour se prononcer sur ses intentions et ambitions. Il a ajouté, lors de son allocution, que mêmes les absents au congrès du RHDP-Unifié peuvent être candidats en 2020.

A lire aussi : Guillaume Soro catégorique : « Je serai candidat en 2020, ce n’est plus négociable »

Ce message s’adresse certainement à certains gros absents dont , et Guillaume Soro. 

« Comment, le vieux de 85 ans au moins, s’est-il autorisé à débiter des propos insultants à l’endroit du RHDP-Unifié ? »

Concernant enfin la réunion que le Président Bédié a eu à Daoukro avec ses jeunes, nous avons été surpris et consternés par le contenu de son discours. Comment, le vieux de 85 ans au moins, s’est-il autorisé à débiter des propos insultants à l’endroit du RHDP-Unifié ? Est-ce le poids de l’âge mal assumé qui l’entraîne sur le chemin du manque de sagesse ?

Pourquoi s’autorise-t-il à traiter les centaines de milliers de militants du RHDP-Unifié réunis au Stade au Plateau, de miséreux à qui on a distribué de l’huile et des pagnes pour les convaincre de venir à notre congrès ?

Qu’est-ce qui l’a piqué dans son esprit pour qu’il nous traite de fils adultérins ? Pourquoi ose-t-il traiter le RHDP-Unifié de groupement de détourneurs de deniers publics, lui qui a été viré comme un malpropre en 1977 par le Président Félix Houphouët-Boigny pour malversation avérée alors qu’il était en charge des finances de notre pays ? Comment ose-t-il se mettre dans une posture d’opposant insulteur, nous allons chaque semaine rafraîchir sa mémoire pour que ses suiveurs et les ivoiriens comprennent enfin que Monsieur BEDIE, celui qui a cassé le canari de Bangui, a été une erreur de casting dans le choix des héritiers de Felix Houphouët-Boigny. 

Le Ministre Joël N’Guessan, Vice-président du RDR, chargé de la Région du Bélier et du District Autonome de Yamoussoukro

Personnalités liées avec l’article