Rébellion du 19 septembre 2002 : Alain Lobognon répond à André Silver Konan

Alain Lobognon et André Silver Konan

Rébellion du 19 septembre 2002 : répond à . Après que eut qualifié le 19 septembre 2002 de jour de naissance d’un nouvel espoir, l’éveilleur de consciences André Silver Konan a répondu en qualifiant plutôt ce jour de naissance d’un nouveau désespoir. L’ex-ministre Alain Lobognon, porte-parole de l’ex-rébellion a répondu à celui-ci. Ci-dessous, sa réponse. 

Mon cher Silver Konan, ce 19 septembre 2018, tu as jugé bon, selon tes propres écrits, de « recadrer Guillaume Soro ». Tu lui reproches d’avoir écrit sur sa page Facebook « la naissance d’un nouvel espoir », relativement au 19/09. Tu as tort de croire que tu peux donner une leçon puérile à Guillaume Soro. Tu ne pourras jamais recadrer Guillaume Soro.

Voici les raisons

1. C’est Victor Hugo qui a dit que « Quand la dictature est un fait, la révolution devient un droit. »
2. L’histoire de notre pays enseigne que la guerre faisait déjà rage avant le 19 Septembre 2002. Et tu le sais. Les témoignages de l’avant 19 septembre 2002 sont encore là pour l’étayer et toi et moi étions bien témoins des dérives qui s’étaient installées en Côte d’Ivoire, dès les minutes qui suivirent la chute de la junte militaire ayant renversé le président Henri Konan Bédié. Bastonnades, viols, tueries, autodafés en ces mois d’octobre et décembre 2000. Ne sois pas amnésique!

3. Il faut rappeler ici que tous les saints de la politique en Côte d’Ivoire avaient salué le coup d’Etat du 24 décembre 1999.
4. Le 19 Septembre 2002 est venu stopper le genocide qui était en marche.
5. Tous, nous sommes coupables en Côte d’Ivoire. Et malheureusement pour toi et ceux qui t’applaudissent aujourd’hui, la force de Guillaume Soro, c’est qu’il en parle et assume sa part de responsabilité, et proclame publiquement et officiellement le Pardon.
6. Rappelle-toi que quand hier, Guillaume Soro appelait à la Réconciliation en Côte d’Ivoire, tu as fait partie de ceux qui ont estimé qu’il jouait de l’opportunisme.

A lire aussi : « Faire la guerre, ce n’est pas une bonne chose » : De qui se moque Soro ?

7. Depuis le 6 Août 2018, tous les sceptiques se sont rendus à l’évidence que Guillaume Soro n’a pas eu tort. Et l’une des chantres de la Réconciliation est Mme Simone Gbagbo, qui n’hésite pas à employer les mêmes éléments de langage que Guillaume Soro.
8. Les biens pensants et les saints en Côte d’Ivoire peuvent demeurer dans le déni. C’est le propre des saints. C’est le propre de ceux qui n’ont jamais rien fait.

9. Guillaume Soro l’a affirmé à plusieurs reprises, il n’y aura plus jamais de 19 septembre 2002 en Côte d’Ivoire. Mais cela ne signifie pas que le 19 Septembre doit disparaître du calendrier de notre pays.

10. Cher André Silver Konan, le Peuple et Dieu décideront, quand viendra le moment. Mais en attendant, ce 19 septembre 2018, l’espoir de lendemains meilleurs reste porté par les Ivoiriens.

Alain Lobognon, 19 septembre 2018

Ci-dessous, la déclaration du journaliste André Silver Konan face au message de Guillaume Soro sur sa page Facebook

Allez dire à Guillaume Soro que le 19 septembre 2002, la seule chose qui est née était le crime. Le crime gratuit, lâche, et irresponsable. Ce jour-là, une forfaiture criminelle est née et a engendré par la suite, tous les maux que nous connaissons aujourd’hui : broutage, faillite des valeurs, enrichissement rapide.

A lire aussi : André Silver Konan à L’observateur Paalga : « Ouattara consacre l’impunité »

La rébellion était une erreur, pour une raison simple. Elle prétendait combattre l’Ivoirité, elle a débouché sur le Rattrapage. Elle prétendait combattre l’autocratie du FPI, elle a favorisé l’autocratie du RDR. Le 19 septembre 2002 ou la naissance d’un nouveau désespoir. Et ce désespoir portait une signature : Guillaume Kigbafory Soro. Que les choses soient claires !

André Silver Konan

Hamed Bakayoko à Abobo : Votez-moi parce que j’appelle le Président deux fois par jour