AccueilA la uneSénégal: Pastef, le parti d'Ousmane Sonko dissous par le...

Sénégal: Pastef, le parti d’Ousmane Sonko dissous par le gouvernement Macky Sall

Le gouvernement sénégalais a pris la décision ce lundi 31 juillet 2023 de dissoudre le parti de l’opposant Ousmane Sonko, le Pastef.

La dissolution du Pastef est une décision controversée qui a été condamnée par l’opposition et par des organisations de défense des droits humains. Ces dernières ont estimé que la décision du gouvernement était une violation de la liberté d’expression et de la liberté d’association.

Le gouvernement sénégalais a justifié la dissolution du Pastef par le fait que ce parti aurait incité à la violence et à la désobéissance civile. Le gouvernement a également accusé le Pastef de comploter contre l’État.

LIRE AUSSI: L’internet des données mobiles coupé au Sénégal ce lundi 31 juillet

L’opposition et les organisations de défense des droits humains ont rejeté ces accusations et ont estimé qu’elles étaient motivées par des raisons politiques. Elles ont souligné que le Pastef est le principal parti d’opposition au Sénégal et qu’il est devenu une menace pour le pouvoir du président Macky Sall.

LIRE AUSSI: Situation au Niger : un proche de Soro parle, « la France vient de perdre 3 de ses anciennes colonies au profit de la Russie »

La dissolution du Pastef est un coup dur pour l’opposition au Sénégal. Elle prive l’opposition de sa principale force politique et elle pourrait conduire à une détérioration de la situation politique dans le pays.

error: Content is protected !!