Côte d’Ivoire: 7,5% de croissance en 2019, ça fait combien dans le portefeuille des Ivoiriens ?

Adama Koné, ministre de l'Economie et des Finances

Invité des rédactions de le 17 mai 2019, s’est ravi des bonnes performances de la Côte d’Ivoire en matière de croissance.

La Côte d’Ivoire maintient une dynamique de taux de 7,4% pour 2018 et une prévision de 7,5% pour 2019, a annoncé, vendredi 17 mai 2019, à Abidjan, le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Koné, lors de la tribune des rédactions de Fraternité Matin dans le cadre du Programme Social du Gouvernement (PS-Gouv. 2019/2020) autour du thème « Croissance économique et bien-être social ».

L’une des économies les plus attractives du monde

Selon Adama Koné, la Côte d’Ivoire enregistre un taux de croissance soutenue de 8.6% en moyenne depuis la sortie de crise de 2011. Cette performance fait du pays l’une des économies les plus attractives du monde car la moyenne mondiale du taux de croissance trône à 3,6 points et à 6 points dans la sous-région.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire : le chauffeur pour qui Baoulés et Malinkés s’entre-tuent n’est pas mort

Lesdites prévisions sont conformes à celles prévues par les partenaires techniques au développement que sont la Banque Mondiale (BM) et le Fond Monétaire International (FMI), note-t-on.

Un endettement largement en dessous de la norme

Adama Koné se ravit du fait que ces bonnes performances soient adossées à une inflation maîtrisée (de 0.4%) et un endettement largement en dessous de la norme communautaire de la CEDEAO fixée à 70%. Il réaffirme l’objectif du Gouvernement d’intégrer le « top 50 » des pays au classement « Doing Business« .

LIRE AUSSI: Rien ne peut empêcher le retour en Côte d’Ivoire de Laurent Gbagbo et Blé Goudé

L’ensemble des réformes opérées dans l’ensemble des secteurs d’activités devraient permettre à la Côte d’Ivoire de maintenir sa position de locomotive économique sous régionale et d’assurer à ses populations les bénéfices de cette croissance inclusive.