Tollé à l’Église catholique ivoirienne: Abraham Marie Pio, accusé d’abus sexuels, de retour à la tête du Sacerdoce royal

La réintégration d'Abraham Marie Pio, un prêcheur catholique ivoirien suspendu en 2020 pour des accusations d'abus sexuels, fait polémique en Côte d'Ivoire.

Suspendu depuis près de quatre ans, Abraham Marie Pio, de son vrai nom Do Oulaï Franklin Delaneaux, a été rétabli à la tête du Sacerdoce royal par le cardinal Jean-Pierre Kutwa. Cette décision a provoqué un tollé sur la Toile ivoirienne, où les réactions oscillent entre joie et consternation.

En 2020, des victimes présumées d'Abraham Marie Pio ont accusé le prêcheur d'abus sexuels, d'extorsions de fonds, de malversations financières et de manipulations psychologiques. Des accusations qui ont éclaboussé le Sacerdoce royal, un apostolat laïc lié à l'Eglise catholique d'Abidjan et rassemblant des milliers de fidèles.

La rédaction vous conseille

Mgr Kutwa justifie la réintégration d'Abraham Marie Pio par ses regrets, sa participation à des retraites spirituelles et à une formation théologique, pastorale et psychologique. L'archevêque appelle au pardon et à la réconciliation en cette période de Carême.

Si Abraham Marie Pio est autorisé à reprendre ses fonctions, il est soumis à des restrictions. Il ne peut exercer son ministère qu'à la paroisse Saint-Ambroise du Jubilé à Abidjan et sera placé sous la surveillance de deux prêtres chargés de relire ses discours.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Orages et pluies, vigilance recommandée

Alerte vigilance météo Côte d’Ivoire : Pluies intenses dans plusieurs régions ce mercredi

Côte d’Ivoire : voici liste des infractions au code de la route passibles d’une amende de 3 000 FCFA