Après 8 ans d’exil au Ghana : Voici les 5 ministres de Gbagbo qui vont rentrer le 31 janvier

Lazare Koffi Koffi et Emile Guiriéoulou vont mettre fin à leur exil

Après huit années d’exil, plusieurs cadres du FPI ont décidé de rentrer au pays le jeudi 31 janvier 2019. Parmi eux, se trouvent cinq ministres du gouvernement Aké N’Gbo.

Une cérémonie d’adieu a été organisée en leur honneur au siège de la Coordination à Hong-Kong au Ghana le samedi 26 janvier dernier. Un certain nombre de réfugiés au Ghana depuis la crise post-électorale de 2010, ont décidé de mettre fin à leur exil. Ils rentrent définitivement en Côte d’Ivoire le jeudi 31 janvier 2019 répondant ainsi à l’appel du chef de l’Etat Alassane Ouattara qui disait :

« Je lance un appel au rassemblement pour la réconciliation nationale et je demande aux exilés de rentrer au pays », déclarait-il lors d’un meeting à la place du cinéma d’Akoupé, avant d’ajouter, « le pays est en paix, je souhaite que tous les frères et sœurs rentrent au pays car c’est ensemble que nous devons continuer de bâtir notre nation ».

Parmi ceux-ci, se trouvent l’ex ministre de l’intérieur, Emile Guiriéoulou, le président de la coordination du FPI en exil, l’ex ministre de l’environnement, des eaux et forêts, Lazare Koffi Koffi, le deuxième vice-président de la coordination, l’ex ministre du tourisme et de l’artisanat, Sécré Richard Kouamé, l’ex-ministre de l’enseignement supérieur, Thomas Yao N’Guessan, le ministre Théodule Lia Bi Douayoua.

A lire aussi : Affi N’Guessan : « Simone Gbagbo est dans de bonnes dispositions pour que le FPI retrouve son unité »

A ceux-là, s’ajoute l’ex ministre de l’enseignement technique et professionnel, Angèle Gnonsoa, grande figure du PIT. En outre, il y’a des militants du parti de Laurent Gbagbo, notamment Youssouf Fofana, responsable de l’organisation ‘’La voix du Nord’’, Benoît Douhouré et bien d’autres personnes encore vivant dans les camps d’Egyikrom et d’Ampain au Ghana.

Une cérémonie d’adieu fut organisée le samedi 26 janvier dernier au siège de la Coordination à Hong Kong avant leur départ. Au cours de cette cérémonie, le président de la Coordination Emile Guiriéoulou a fait le bilan de ses activités (2017 et 2018) avant de faire la passation des charges à l’ex-ministre Katinan Koné, le premier vice-président dont le retour au pays est annoncé pour les prochaines vagues de 2019.

Une messe d’action de grâces a ensuite été organisée à l’église Saint François d’Assise pour prier pour la libération de Laurent Gbagbo et la paix en Côte d’Ivoire. Cette cérémonie a vu la participation de Jeannette Koudou, sœur cadette de l’ex-président Laurent Gbagbo.

Karina Fofana

Personnalités liées avec l’article